Prisonniers de la Toile ?

15 Mar

Tandis que se généralise l’expression Web 2.0 pour désigner des technologies de plus en plus interactives, certains crient au génie, d’autres à l’escroquerie… Entre technophobie et technolâtrie, existe-t-il une troisième voie qui consisterait à dénoncer les dangers que présente Internet, sans minimiser la puissance et l’intérêt des outils qu’il met à notre portée ?

I. DE NOUVELLES FONCTIONNALITÉS

A. La désintermédiation
Grâce au web, lecteur et auteur, acheteur et vendeur, citoyen et responsable politique peuvent entrer en relation directement.

B. Des médias «à la carte»
Des syndicateurs de contenus (RSS) aux plates-formes vidéo (YouTube, Dailymotion, etc.), la Toile offre désormais autant de médias qu’il y a d’internautes !

C. Un contre-pouvoir citoyen
Face aux pouvoirs publics et privés, les blogs, wikis et autres médias collaboratifs (AgoraVox) apparaissent comme autant de contre-pouvoirs.

II. VERS L’ESCLAVAGE 2.0 ?

dix_plaiesA. La gratuité, c’est le vol
L’immensité de l’offre gratuite sur Internet (textes, albums, films, séries…) repose avant tout sur un vol généralisé : vol des créateurs au profit des opérateurs, vol de nos données personnelles au profit des annonceurs.

B. L’hypermnésie de la Toile
Les réseaux sociaux permettent à chacun de se raconter. Mais tout repentir, tout oubli, tout effacement est impossible…

C. Dans les nuages…
La dématérialisation généralisée des programmes et des contenus (l’hébergement de nos mails chez Google ou Hotmail, par exemple) accroît notre dépendance à l’égard des géants de la Toile.

Ecrans.fr, un site du quotidien Libération, a publié le 6 février 2009, sous le titre «Tout le monde a intérêt à transformer Internet en Minitel», un entretien fort intéressant avec Benjamin Bayart, Président de FDN (French Data Network), le plus vieux fournisseur d’accès à Internet en France. Pour ce dernier, le web d’aujourd’hui s’éloigne dangereusement des principes de partage et d’ouverture qui ont présidé à la création du réseau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :